Repérés

80 % des entreprises exploiteraient des chatbots d’ici 2020

Publié le 16/06/2017

« Et si les messageries instantanées, comme Facebook Messenger et WhatsApp, devenaient le canal privilégié de relation entre les marques et leurs clients ? » Nous avions posé cette question en préambule de notre Tendance de mai 2016, « Mon conseiller est un bot », notant l’essor des « agents conversationnels » sur ces plateformes.

Ainsi, depuis avril 2016, date à laquelle Facebook Messenger leur a donné accès à sa messagerie instantanée, plus de 100 000 chatbots ont été lancés sur cette plateforme. Pourquoi un tel engouement ? Plus de 3 milliards d’utilisateurs utilisent aujourd’hui des messageries instantanées pour communiquer, ce qui rendrait le dialogue des marques avec ces consommateurs potentiels trop chronophage et coûteux s’il n’était tenu, en partie, par des « bots » dotés d’une dose d’intelligence artificielle.

En 2024, 40 % des interactions mobiles via des chatbots

Selon des chiffres compilés par l’agence Conversationnel et réunis dans une infographie, l’emprise des chatbots devrait s’étendre : d’ici 2020, 80 % des entreprises les exploiteraient pour certaines de leurs interactions clients, avec à la clé près de 8 milliards de dollars d’économies annuelles pour les services clients. Estimé à près d’un milliard de dollars d’ici 2024, le marché des chatbots devrait ainsi croître de 37 % sur les 4 prochaines années et représenter 40 % des interactions mobiles. Mais, comme le souligne Influencia, « attention néanmoins : à l’heure où la nouvelle génération recherche de l’expérience authentique et brute, automatiser la communication d’une marque au-delà des questions simples et redondantes peut s’avérer fatal. »

Repéré sur : Influencia