Repérés

AccorHotels récolte les fruits de sa ferme urbaine

Publié le 6/10/2017

Une ferme urbaine sur le toit ? C’est l’ingénieuse initiative qu’a eue AccorHotels pour alimenter en produits frais le restaurant du Mercure Paris Boulogne, qui vient de procéder à sa première récolte. Situé en plein centre-ville à Boulogne-Billancourt, l’hôtel a installé une ferme « aéroponique » verticale de 350 mètres carrés où sont cultivés légumes, fruits rouges, tomates anciennes et diverses plantes aromatiques, cueillis chaque matin pour les services du déjeuner et du dîner, garantissant ainsi une fraîcheur maximale des aliments. Environ un quart de la production est utilisé par le restaurant, le reste étant commercialisé à travers la vente de paniers aux habitants du quartier.

Ni engrais chimiques ni pesticides

« À travers cette réalisation, AccorHotels confirme son engagement pour une hospitalité positive et progresse dans son objectif de compter 1 000 potagers à l’horizon 2020, explique Caroline Ebran, responsable des projets de développement durable chez AccorInvest. L’ambition est de jouer un rôle clé dans la construction de la ville de demain à travers la valorisation environnementale de nos bâtiments et le développement de l’approvisionnement local pour nos clients et les riverains vivant à proximité de nos hôtels. »

Exploitée par Agripolis, une startup spécialisée dans l’agriculture urbaine, la ferme comprend 216 colonnes en PVC suspendues à une structure en bambou (voir la vidéo ci-dessous), ne requiert ni engrais chimiques ni pesticides, et consomme 10 fois moins d’eau qu’en agriculture conventionnelle.

Repéré sur : BFM Business