Repérés

Casino et L’Oréal lancent des drugstores « décomplexés et uniques »

Publié le 2/07/2018

Il est encore possible d’innover dans le commerce de proximité. C’est ce que démontrent Casino et L’Oréal, qui se sont associés pour revisiter le concept de drugstore. Leur enseigne créée en commun s’appelle « ...Le drugstore parisien » (avec trois petits points pour bien se différencier de celui de Publicis). « C’est un lieu décomplexé et unique qui revendique la place de la joie, du plaisir et du bien-être dans la vie agitée de la capitale », résume Jean-Paul Mochet, Directeur des formats de proximité du groupe Casino. Les deux premiers magasins ont été inaugurés à Paris, rue de la Chaussée-d’Antin, dans le quartier des grands magasins, et rue du Bac, rive gauche face à Conran Shop.

55 % des produits à moins de 10 euros

« Ces points de vente sont centrés sur la beauté et le bien-être, univers chers à l’industrie cosmétique qui regroupent les deux tiers d’un assortiment d’environ 5 000 produits », décrit le journal Les Échos. Les marques : L’Oréal Paris, Maybelline, Garnier, mais aussi des labels de maquillage plus pointus comme Nyx. Le solde de l’approvisionnement se répartit entre la petite restauration (sandwichs, salades, boissons fraîches), des cadeaux et des gadgets. 30 % des produits sont vendus à moins de 5 euros et 55 % à moins de 10 euros. Tout est proposé dans un format mini, ou à l’unité comme les paquets de mouchoirs.

Sextoys et « kits de survie »

La cible : une clientèle jeune et urbaine. Pour la séduire, « ...Le drugstore parisien » propose une offre « fun », qui sort des sentiers battus. Les clients pourront par exemple y trouver des sextoys ou encore des « kits de survie », conçus pour ceux ou celles qui découchent et comprenant un tee-shirt blanc unisexe, un dessous et une brosse à dents.

Un condensé de services pour les urbains

Ces magasins apportent aussi une large palette de services spécialement conçus pour le consommateur urbain : Wi-Fi gratuit naturellement, mais aussi bornes de recharge pour mobiles, cireuse à chaussures, pressing, point relais, espace de luminothérapie, dépôt de clés pour Airbnb… Ils proposent également un espace privé pour se rafraîchir ou se remaquiller, permettant d’enchaîner travail et soirée sans avoir à repasser chez soi. Ces drugstores sont ouverts 7j/7, du lundi au samedi de 10h à minuit, et le dimanche de 11h à 20h. « Chaque mois, une journée d’ouverture exceptionnelle pendant 24h permettra d’offrir aux Parisiens des animations et services de bien-être exclusifs », indique le groupe Casino.

Repéré sur : Les Échos