Repérés

Kroger va déployer des véhicules autonomes pour livrer les courses

Publié le 6/07/2018

Kroger, la plus grande chaîne de supermarchés aux États-Unis avec 2 800 magasins dans 35 États, vient d’annoncer un service de livraison par navettes autonomes, qui débutera cet automne. L’enseigne s’est associée à la startup Nuro, fondée par deux anciens ingénieurs de Google, dont les véhicules électriques miniaturisés spécialement conçus pour les livraisons ressemblent à des grille-pain géants recouverts de caméras et de capteurs (voir la vidéo ci-dessous).

Quoiqu’encore en phase de test, l’expérience utilisateur devrait consister à passer commande sur le portail de livraison en ligne de Kroger ou en utilisant l’application Nuro. Les employés de Kroger chargeront les articles dans le véhicule, qui intègre des compartiments réfrigérés pour les produits frais, avant qu’il ne se rende seul à destination, où le client pourra récupérer ses courses via un code envoyé par SMS.

Un collaborateur à bord mais qui reste un observateur

Dans un premier temps, un collaborateur de Nuro sera installé à bord, comme le requiert la loi dans les États américains qui autorisent la circulation des véhicules autonomes. Mais il aura purement un rôle d’observateur, ce qui pose un problème particulier car il ne devrait pas aider les clients à décharger leurs courses. « Nous ne voulons pas que cela paraisse impoli, a déclaré Dave Ferguson, cofondateur de Nuro, au site The Verge. Mais nous devons trouver le bon équilibre afin que les clients puissent se faire une idée précise du service quand il n’y aura personne pour les aider. »

Avec cette annonce, Kroger grille la politesse à ses concurrents dans la distribution, dont le géant Walmart. Tous travaillent en coulisses sur des projets de livraison par véhicule autonome, mais aucun n’a encore fait d’annonce. Selon une enquête menée par le Pew Research Center, les deux tiers des consommateurs américains sont réceptifs à l’idée d’une livraison par des voitures sans conducteur, même si seulement la moitié d’entre eux accepteraient d’en être les passagers.

Dans notre Tendance de mars dernier, nous avions aussi mis l’accent sur la startup Robomart, qui a dévoilé un prototype d’épicerie autonome sur roues, dédié à la vente de fruits et légumes et de plats cuisinés.

Repéré sur : L’Usine Digitale