Repérés

Pourquoi les services marketing doivent se préparer à l’IA

Publié le 12/09/2018

La valeur globale générée par l’IA (Intelligence Artificielle) devrait atteindre 1,2 trillion de dollars en 2018, en progression de 70 % par rapport à 2017, selon une infographie que vient de publier le CMIT (Club des directeurs marketing et communication de l’IT). D’ici à 2020, 30 % des entreprises BtoB utiliseront l’IA pour faire croître leurs ventes, et les services marketing doivent s’y préparer.

Cependant, le CMIT souligne que 67 % des marketeurs n’ont pas « les bonnes compétences ou l’expertise pour mettre en œuvre de nouvelles technologies comme l’IA ». Et il précise que ceux qui l’utilisent le font surtout pour l’expansion de l’audience (43 %), le ciblage de l’audience (39 %) et les recommandations de produits (28 %).

Les atouts de l’IA : efficacité et personnalisation

Parallèlement, une récente étude LinkedIn-Kantar TNS sur les nouveaux enjeux des professionnels du marketing révèle que 7 marketeurs sur 10 se disent confiants vis-à-vis de l’évolution de l’IA dans leur métier, alors que seuls 7 % expriment de l’inquiétude sur ce développement. Selon les sondés, les atouts de l’IA sont clairs, notamment en termes d’efficacité et de personnalisation : elle permet de gagner du temps et de raccourcir les process (32 %), de connaître plus finement ses clients (28 %), de personnaliser les actions marketing (26 %) et d’en augmenter les performances (25 %).

Repéré sur : e-marketing.fr