Repérés

Sur Instagram, les marques de prêt-à-porter engrangent les abonnés

Publié le 19/06/2017

Comptant aujourd’hui 700 millions d’utilisateurs qui se connectent chaque mois – et plus de 300 millions chaque jour ! – Instagram est devenu en un temps record un terrain de jeu privilégié pour les marques, qui y mesurent leur popularité en engrangeant les abonnés, en particulier sur les cibles tant convoitées des millennials et des influenceurs. Parmi celles qui comptent le plus d’abonnés, on retrouve sans surprise les enseignes de mode, pour lesquelles Instagram est une vitrine idéale : de la publicité à coût peu élevé, avec un fort taux d’engagement des utilisateurs. Pour le démontrer, Iconosquare, société spécialisée dans l’analyse de donnée sur Instagram, a étudié l’engagement suscité par les comptes de plus de 60 marques de prêt-à-porter entre le 19 avril et le 19 mai derniers, et vient de publier le palmarès qui en découle.

Nike, H&M et Zara sur le podium

Avec 72,2 millions d’abonnés, soit plus d’un utilisateur d’Instagram sur dix, l’américain Nike s’impose comme la marque la plus puissante sur ce réseau social, filiale de Facebook. Loin devant le suédois H&M (21,2 millions) et l’espagnol Zara (19,6 millions). En revanche, le podium s’inverse quand on s’intéresse à la progression de ces trois marques sur le mois écoulé : Zara affiche +8,7 % d’abonnés, H&M, +4,1 %, et Nike, seulement +1,4 %.

Autre enseignement : aucune marque française dans le Top 10. « Les plus engageantes, à savoir Sandro, Sézane et Maje, comptent environ 400 000 abonnés : les marques de prêt-à-porter hexagonales sont beaucoup moins suivies que les marques de luxe françaises », précise Iconosquare (Chanel, n°1 française, compte 15,8 millions d’abonnés).

Une caisse de résonance pour les marques

« Instagram est devenu le réseau où il se passe le plus de choses pour les marques de luxe, et plus généralement pour les marques de mode, explique Christophe Manceau, directeur des insights chez Kantar Média, à L’Usine Digitale. C’est devenu leur caisse de résonnance privilégiée, les marques s’étant très rapidement appropriées les codes de ce réseau. Il y a des raisons à cela : nous sommes entrés dans une culture où tout va très vite, où le signifiant est dans la photo plutôt que dans le texte. […] Dès lors, il est relativement facile d’y communiquer avec une belle photo. »

Repéré sur : Fashion Network