Repéré

Connaissez-vous le Planet-Score, expérimenté sur 1 000 produits alimentaires ?

Publié le 15/11/2021

Biocoop, Lidl, Naturalia, Franprix, La Vie Claire, Monoprix, Naturéo et Greenweez. Depuis le début du mois de novembre, ces huit enseignes testent sur leurs sites de e-commerce l’affichage d’un « Planet-Score » sur 1 000 produits. Ce nouvel étiquetage environnemental a été élaboré par l’Institut de l’Agriculture et de l’Alimentation biologique (ITAB), sur un modèle inspiré du Nutri-Score. Il attribue une note de A à E pour le respect de l’environnement, décliné selon trois critères – biodiversité, climat et pesticides – et intégrant aussi le bien-être animal. En coulisses, de très nombreux critères sont pris en compte : analyse du cycle de vie du produit, mode d’élevage, type d’emballage, transport éventuel en avion, etc. « Le dispositif de scoring tel que nous le proposons doit permettre d’éclairer le citoyen lors de ses achats, d’accélérer l’engagement des acteurs de l’agroalimentaire dans des démarches de progrès, et de lutter contre les allégations infondées et le ‘greenwashing’ », fait valoir lITAB.

L’Ademe rendra son avis en fin d’année

Cette expérimentation intervient dans le contexte de la loi « Résilience et Climat » qui prévoit un affichage environnemental à partir de 2022. Plusieurs autres projets, dont l’un défendu par Yuka, ont été déposés auprès de l’Agence de la transition écologique (Ademe) qui fera connaître son avis en fin d’année. D’après un sondage réalisé pour l’UFC-Que Choisir, 81 % des consommateurs seraient influencés par ce type d’étiquetage dans leur acte d’achat. L’arrivée de Yuka en 2017 avait changé la donne dans le comportement des consommateurs, et aussi des marques en améliorant leurs pratiques comme nous le décrivons dans notre Tendance Effet Yuka : la transparence s’impose aux marques.

Repéré sur : L’Usine Nouvelle