Repéré

Le géant chinois de l’e-commerce JD.com ouvre des magasins robotisés aux Pays-Bas

Publié le 21/01/2022

Grand rival d’Alibaba, l’e-commerçant chinois JD.com a ouvert le 10 janvier dernier deux magasins aux Pays-Bas pour sa première incursion phygitale en Europe. Situés à Rotterdam et à Leiden, ils portent le nom d’Ochama, mot-valise conjuguant « omnichannel » et « amazing », pour « incroyable ». Promesse tenue grâce à une expérience client inédite : pour faire ses courses, il suffit de lancer l’appli Ochama, de sélectionner ses produits – 7 000 références sont pour l’instant disponibles, de l’alimentaire aux produits de beauté en passant par l’électroménager – puis de venir le jour même les retirer en magasin. Sur place, l’effet « waouh » joue à plein : la commande est récupérée en moins de deux minutes sur des stations de retrait entièrement automatisées, des véhicules autonomes et des bras robotisés se chargeant de la préparation et de l’acheminement dans un entrepôt visible par les clients. Un concept qui rappelle le drive piéton robotisé Delipop de Carrefour mais en beaucoup plus grand et ambitieux.

Pas de linéaire classique ni de caissière

« Nous sommes le premier retailer en Europe qui vous permet d’acheter un excellent fromage et un nouvel aspirateur en même temps, puis de les récupérer dans la journée en magasin ou de vous les faire livrer à domicile », explique Mark den Butter, DG d’Ochama. Le concept s’affranchit des linéaires classiques mais les magasins disposent cependant d’un espace de présentation des produits, pour les jouets, l’électronique, etc. Peu d’employés et aucun caissier en vue, ce qui contribue à faire baisser les prix d’environ 10 % selon Mark den Butter, une économie dont profitent les clients à condition qu’ils se soient inscrits comme membres sur l’appli Ochama.

En se lançant sur le Vieux Continent, JD.com affiche clairement son ambition de concurrencer Amazon, qui y développe ses magasins sans caisse Amazon Go. Pourquoi le choix des Pays-Bas ? « Les Néerlandais sont passionnés par l’innovation et un environnement vert, et le parcours d’achat d’Ochama est conçu pour répondre à ces deux critères », précise Mark den Butter. En attendant un déploiement dans d’autres pays d’Europe, dont la France, si le succès est au rendez-vous…

À l’instar d’Ochama, les enseignes doivent désormais pouvoir compter à la fois sur les canaux physiques et digitaux, les deux se nourrissant pour créer de nouvelles expériences client. Une tendance que nous avons détaillée dans notre article « Hybridation du commerce : 7 marques qui accélèrent sur l’omnicanal ».

Repéré sur : Républik Retail