Repéré

La génération Z en magasin : ce qui l’attire, ce qui la fait fuir

© freepik
Publié le 5/10/2022

Si vous pensiez que les 18-30 ans, génération biberonnée au e-commerce, boudent les magasins physiques, vous auriez tort. Et un peu raison quand même ! C’est l’un des paradoxes de l’étude réalisée par OpinionWay pour ÉquipMag, le salon des professionnels de l’agencement en point de vente, qui a décortiqué les comportements des jeunes Français en boutique (voir aussi notre dossier « Insaisissable, indignée, hétérogène… La génération Z rebat les cartes de la consommation »).

Parmi les points positifs qui permettent aux magasins de garder la cote auprès de la « Gen Z », citons « la bienveillance des vendeurs qui ne pressent pas lors des achats » (33 % des répondants). Les magasins sont aussi pour les jeunes une source d’inspiration et un créateur de lien social. En effet, s’ils dénichent des idées déco sur les réseaux sociaux, ils aiment flâner dans les boutiques pour y capter des tendances (27 %). Et ils sont motivés par l’espoir de « découvrir des lieux d’exception » (20 %), de « se retrouver dans un havre de paix » (14 %), voire d’y « faire une belle rencontre » (11 %). Autres ingrédients clés d’une expérience client soignée, les gestes prévenants sont privilégiés par les 18-30 ans, qui apprécieraient par exemple qu’on leur propose une boisson (39 %).

Magasins bondés, vendeurs insistants et non-respect de l’environnement

L’enquête pointe également les irritants qui font fuir la « Gen Z ». Premier écueil pour 31 % des sondés, la foule et les magasins bondés. Les files d’attente à la caisse ou en cabine d’essayage sont aussi pointées du doigt (28 %), tout comme les vendeurs qui les poussent à acheter ce dont ils n’ont pas besoin (27 %). Attention aussi à la punition pour les magasins qui ne respectent pas l’environnement : les signes évidents de gaspillage (17 %), ainsi que l’abus de chauffage (18 %) ou de climatisation (12 %), sont des repoussoirs.

« Les jeunes ont envie de revenir en boutique, mais pas à n’importe quel prix, souligne Arnaud Gallet, Directeur des salons Paris Retail Week et ÉquipMag. Le magasin vient compléter le shopping en ligne quand il propose une expérience et des choses différentes à vivre, et quand il communique ses valeurs. Il ne peut pas se contenter d’être un point de retrait de produits. »

Pour donner envie aux jeunes – et à leurs aînés ! – de revenir en magasin, les enseignes doivent innover : nous avons récemment détaillé 7 initiatives destinées à fluidifier et réenchanter l’expérience client en boutique.

Repéré sur : Fashion Network