Repéré

Instagram et Facebook ne vont plus permettre le ciblage des ados d’après leur genre

Publié le 20/01/2023

Meta, la maison mère d’Instagram et Facebook, vient d’annoncer sur son site une série de mesures pour encadrer le ciblage publicitaire des 13-17 ans sur ses réseaux sociaux. Très concrètement, à partir de ce mois de février, les annonceurs n’auront plus accès qu’à l’âge et à la localisation des mineurs pour leur proposer des publicités. Ils ne pourront donc plus cibler les adolescents selon leur genre. Ils ne pourront plus, également, avoir accès à leur historique sur Instagram et Facebook. Cela revient à « supprimer la possibilité pour les annonceurs de cibler les adolescents en fonction de leurs intérêts et de leurs activités », indique Meta, qui précise : « Nous reconnaissons que les adolescents ne sont pas nécessairement aussi bien équipés que les adultes pour prendre des décisions sur l’utilisation de leurs données en ligne à des fins publicitaires, en particulier lorsqu’il s’agit de leur montrer des produits disponibles à l’achat ».

Plus de contrôle sur les sujets publicitaires

Le groupe explique aussi vouloir donner plus de contrôle aux jeunes sur leur fil d’actualité. Ils pourront davantage configurer les sujets publicitaires qu’ils voient sur Facebook et Instagram, ainsi que leurs fréquences. Cela leur permettra par exemple de voir moins de publicités sur certains thèmes. Ces modifications apportées par Meta interviennent en réponse aux critiques sur les effets néfastes des réseaux sociaux sur les plus jeunes.

Repéré sur : L’Usine Digitale