Repéré

Monoprix prête gratuitement des objets du quotidien

Publié le 19/09/2022

« Je m’appelle reviens ». C’est le nom choisi avec beaucoup d’humour par Monoprix pour son service de prêt d’objets, en phase d’expérimentation dans deux magasins, à Marcq-en-Barœul et rue de Marseille à Paris. Perceuse, imprimante, appareil à raclette, tireuse à bière, boule à facettes… Une quinzaine d’appareils sont disponibles. Pour en profiter, rien de plus simple, décrit Le Parisien : il suffit de se présenter en magasin et de laisser une photocopie de sa carte d’identité et une empreinte de sa carte bancaire pour repartir avec l’objet convoité. Le client, qui pour l’instant n’a pas besoin d’avoir la carte de fidélité de l’enseigne, peut garder l’objet jusqu’à deux jours. Monoprix envisage d’étendre ce dispositif à d’autres magasins, en le dotant d’une application pour réserver en ligne.

Rendre service et générer du trafic

« Pourquoi s’encombrer d’un appareil qu’on ne va utiliser qu’une fois dans l’année ? Ou débourser de l’argent pour un objet qui ne sort jamais du placard ? Nous avons lancé ce programme pour répondre aux besoins ponctuels de nos clients, indique Maguelone Paré, Directrice transformation et innovation chez Monoprix. Ça ne rapporte pas d’argent à l’enseigne, mais cela permet de rendre service, de faciliter le quotidien de nos clients. Cela s’inscrit dans la vie de quartier. On espère aussi bien sûr que cela puisse générer davantage de trafic en magasin. » Sans oublier la dimension environnementale, permettant d’éviter l’achat d’objets qui ne sont utilisés que ponctuellement.

Repéré sur : Le Parisien