Repéré

La police québécoise déploie des zones sécurisées pour finaliser les transactions faites en ligne

Publié le 14/11/2022

Réduire les risques de fraudes et de vols lors de la remise d’un bien acheté sur Internet. C’est l’objectif des zones d’échanges sécurisées que plusieurs municipalités du Québec sont en train d’installer. À elle seule, Montréal compte déjà 11 de ces espaces aussi dénommés « zones de rencontre neutre ». Concrètement, comme le montre la photo ci-dessus de la ville de Châteauguay, il s’agit de places de parking situées à proximité d’un poste de police et placées sous surveillance vidéo 24h/24. « J’encourage les gens à utiliser ces endroits le plus souvent possible. Les fraudeurs vont refuser de se déplacer dans ces zones », explique dans Le Journal de Montréal le capitaine Lamarche de la police de Terrebonne, qui a déployé ces espaces sécurisés depuis 2019. Les policiers ne surveillent pas les échanges en direct, mais les enregistrements des caméras sont conservés plusieurs semaines. Ces zones peuvent aussi concerner les échanges d’enfants en garde alternée, afin de faciliter une rencontre sans tension entre parents séparés.

Repéré sur : Tom’s Guide