Repéré

La Redoute réconcilie digital et physique avec ses magasins d’ameublement

Publié le 15/02/2021

Les internautes vont bientôt pouvoir visiter de chez eux les magasins La Redoute Intérieurs consacrés à la décoration et à l’ameublement de la maison. « La visite virtuelle va arriver en mars. Elle permet d’avoir une balade, une visite virtuelle dans le magasin. C’est quelque chose que l’on a fait au Portugal et en Suisse. Le client peut cliquer sur les produits pour les retrouver en fiches produits, directement sur le site », décrit Sandrine Guichard, Home & Decoration, retail & BtoB director chez La Redoute. Citée par La Revue du Digital suite à un événement du Hub Institute, elle poursuit : « C’est une expérience assez immersive. On aura vraiment le lien entre le magasin et le site web avec la consultation des fiches produits. De manière générale, tout ce qui est 3D va prendre une place très importante dans l’univers du meuble dans les années à venir. » Un premier site permet d’ores et déjà d’expérimenter cette visite virtuelle.

Des rendez-vous shopping en visioconférence

Autre initiative. Alors que la crise sanitaire peut dissuader certains clients de se rendre en magasin, La Redoute propose depuis novembre dernier une autre façon de faire son shopping à distance : des rendez-vous en visioconférence avec un vendeur en point de vente. « Nous essayons de réconcilier les deux mondes, digital et physique, souligne Sandrine Guichard. Nous avons lancé ce service de vente à distance, de conseil à distance, qui s’appelle ‘Mon rendez-vous shopping’. C’est un rendez-vous en visio, une sorte de Facetime avec des clients qui souhaitent voir des produits. Nous avons déjà pris une centaine de rendez-vous. C’est apprécié par nos clients et par nos équipes en magasin. »

Un nouveau métier pour La Redoute

« Ouvrir des magasins c’est un nouveau métier pour La Redoute », fait remarquer Sandrine Guichard. L’enseigne a déjà ouvert plus de 30 points de vente (magasins et corners) dédiés à l’ameublement. Un canal essentiel dans cet univers. « Dans l’ameublement, le poids d’Internet n’est que de 12 %. Il y a encore beaucoup de personnes qui souhaitent toucher, voir un produit, l’essayer avant de l’acheter, en particulier sur un achat impliquant comme un canapé. L’activité maison et décoration étant assez récente chez La Redoute, nous avons aussi besoin de la faire connaître. Il y a aussi un rôle de recrutement clients. »

Repéré sur : La Revue du Digital