Repéré

À Rennes, une boutique pour échanger entre parents des vêtements d’enfants

Publié le 28/11/2022

L’économie collaborative continue de trouver de nouvelles formes. À Rennes vient de s’ouvrir un magasin dédié à l’univers des enfants de 0 à 6 ans. Avec une particularité : chez Bibou, il n’y a rien à vendre. Tout est basé sur l’échange. Les parents viennent déposer les vêtements que leurs enfants ne portent plus et repartent avec des habits laissés par d’autres parents. Le fondateur Martin Letellier, un ancien cadre de la plateforme de recherche d’emploi Welcome to the Jungle, est parti d’un constat : de 0 à 3 ans, les enfants changent 8 fois de taille. Ce qui a un impact environnemental très fort. Un body nécessite par exemple 425 litres d’eau douce pour être fabriqué. La gestion des vêtements est aussi très chronophage pour les parents, pour acheter, revendre, donner, prêter… « Le fait d’avoir un enfant m’a donné envie d’agir, explique-t-il au Figaro. La mission de Bibou est d’accompagner la croissance des enfants et de simplifier la vie des parents. Notre boutique est aussi un lieu social, de joie et d’entraide. »

Un système d’abonnement

Les parents qui apportent des vêtements, propres et en parfait état, reçoivent des « Bibs » (1 Bib pour un tee-shirt, 2 pour un pyjama, 3 pour une salopette, etc.), qu’ils échangent contre d’autres vêtements, soit tout de suite, soit plus tard. Le magasin se rémunère grâce à un abonnement mensuel (20 €), trimestriel (50 €) ou la vente d’un carnet d’échanges. « On a déjà 50 abonnements et on espère toucher plus d’intéressés », indique Martin Letellier, qui souligne que 7 000 bébés naissent chaque année à Rennes. Pour aller plus loin sur ces nouvelles formes de consommation, nous venons de publier un dossier : Marques et startups surfent sur l’économie collaborative en plein boom.

Repéré sur : Le Figaro