Repéré

Réseaux sociaux : les conseils de Jonathan Chan pour réussir ses publications

Publié le 3/01/2022

#Bestof2021. « Il ne faut pas être idéaliste et faire comme si l’algorithme n’existait pas. » C’est un des messages clés délivrés par Jonathan Chan, expert digital et community manager de dentsu France et d’iProspect, dans l’interview qu’il nous a accordée. « Certaines personnes pensent parfois que publier un contenu de fond qualitatif suffit pour que cela marche, développe-t-il. C’était le cas auparavant. Mais aujourd’hui, il est important de bien comprendre les mécanismes pour être visible. Il est nécessaire d’allier le fond et la forme. Pour arriver à émerger sur un réseau social, il faut s’intéresser aux critères qui guident le fonctionnement de son algorithme. » Nous avons réalisé un dossier dans ce sens, expliquant les coulisses des réseaux sociaux : Comment les algorithmes décident de ce que voient vos clients.

Donner son avis pour faire réagir son audience

Parmi les conseils que délivre Jonathan Chan : « Donner son avis, s’engager. La neutralité ou un ton impersonnel n’est pas ce qu’il y a de plus efficace sur les réseaux sociaux. Schématiquement, les utilisateurs ne likent pas un contenu parce qu’ils le trouvent intéressant, mais parce qu’ils sont en accord avec son auteur. D’où l’importance de prendre position. » Autre conseil : interagir avec sa communauté. « Il ne faut pas hésiter à poser des questions pour faire participer son audience. Par exemple, une question ouverte à la fin du message pour générer des commentaires. » Les algorithmes des réseaux sociaux donnent en effet plus de visibilité aux contenus commentés et partagés.

L’accueil lors de la première heure est déterminant

L’heure de publication demeure un élément clé dans la viralité d’un message. « Pour s’assurer de l’intérêt d’une publication, l’algorithme commence par le montrer à une petite partie des abonnés, avant de le diffuser plus largement, explique l’expert du community management. Si le nombre de likes n’est pas suffisant lors de la première heure, l’algorithme prend cela pour un signal négatif. La première heure reste donc importante pour passer les différents stades de visibilité. » Il n’existe toutefois pas d’heure idéale pour publier un contenu. « Elle varie en fonction de votre audience et du format de votre publication. La meilleure solution est de faire des tests et d’analyser les résultats à partir des outils d’analytics proposés par les réseaux sociaux. » Pour prolonger l’interview de Jonathan Chan, nous proposons une check-list : Comment améliorer sa visibilité sur Instagram.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Jonathan Chan : « Il ne faut pas être idéaliste et faire comme si l’algorithme n’existait pas »