Repéré

Sixt teste un portique pour vérifier l’état des véhicules et déstresser les clients

Publié le 24/11/2021

Lorsque vous récupérez les clés d’une voiture de location, avez-vous l’habitude de photographier le véhicule sous tous les angles ? La pratique est fréquente, les clients des loueurs de voiture étant souvent inquiets à l’idée de se voir imputer des chocs ou des rayures dont ils ne sont pas responsables. D’autant que, pour fluidifier les procédures, il devient de plus en plus rare de faire le tour du véhicule avec un collaborateur du loueur, état des lieux en main. Pour déstresser ses clients, Sixt va tester un dispositif d’inspection automatique de la carrosserie. Il s’agit d’un portique mis au point par la startup ProovStation. Quand une voiture passe dessous, elle est scannée par un logiciel d’intelligence artificielle qui analyse l’état de la carrosserie et délivre en temps réel un rapport d’inspection détaillé.

Un premier portique à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry

« Ce nouveau processus permettra à Sixt de rendre l’expérience de location de voiture moins stressante, dans un environnement sans pression et équitable pour les clients », explique le loueur. Le premier portique issu de la collaboration entre Sixt et ProovStation sera installé à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Si le test est concluant, ce système de vérification des carrosseries sera déployé dans les grandes agences de location de l’enseigne en Europe et aux États-Unis. Rassurant pour les clients, ce dispositif permet aussi de réduire le temps d’inspection des véhicules par les agents du loueur.

Repéré sur : La Revue du Digital