Repéré

Uber s’apprête à livrer des repas en voiture autonome

Publié le 10/01/2022

Après avoir testé la livraison par drone en 2019, Uber vient de signer un partenariat avec la société de véhicules autonomes Motional pour réaliser des livraisons de repas sans chauffeur via son service Uber Eats. Lancé début 2022, le projet ne concernera dans un premier temps que la ville de Santa Monica en Californie, où travaillent les équipes de Motional. La startup utilisera son véhicule autonome de nouvelle génération, le robotaxi électrique Hyundai Ioniq 5, mais précise que, dans un premier temps, « nous lancerons le service avec des opérateurs de sécurité présents dans le véhicule ». Malgré ces réserves, « nous envisageons que notre service de livraison autonome soit à terme aussi omniprésent que les services de VTC aujourd’hui », déclare Eryk Nice, Vice President of Technology Strategy de Motional.

Des livraisons de repas moins chères en éliminant le coût des chauffeurs

Les véhicules autonomes faciliteront à terme les livraisons sur de courtes distances et rendront les petites commandes plus abordables pour les clients – et les restaurants – en éliminant les coûts liés aux chauffeurs. « Pour Uber, la conduite autonome apparaît comme une porte de sortie idéale pour contourner un mouvement mondial de réglementation sur le statut de ses chauffeurs et livreurs, analyse Siècle Digital. En Californie, l’entreprise bataille pour que ces derniers n’obtiennent pas le statut de salarié. C’est également le cas au Royaume-Uni, en Italie, en Belgique et bientôt au niveau de l’Union européenne. »

Repéré sur : Siècle Digital