Repérés

Alibaba va recruter 100 000 influenceurs pour booster ses ventes hors de Chine

Publié le 19/06/2020

Le géant chinois du e-commerce est bien décidé à faire de l’ombre à Amazon. Selon Tech Crunch, Alibaba prévoit de recruter d’ici la fin de l’année 100 000 influenceurs pour promouvoir les ventes de sa filiale à l’international AliExpress. Cette plateforme, qui revendique déjà 180 millions de clients hors de Chine, s’intéresse tout particulièrement aux créateurs de contenus vidéos sur YouTube, Facebook, Instagram ou encore TikTok. Car pour accélérer son développement, AliExpress mise sur le livestream shopping. Autrement dit, le téléshopping revisité par les réseaux sociaux. Une pratique très populaire en Asie : des influenceurs rémunérés à la commission présentent des produits en direct, face à des internautes qui interagissent, posent des questions, et commandent. Une étude d’iiMedia Research estime les ventes générées en Chine par le livestream shopping à plus de 50 milliards d’euros en 2019. Un montant qui devrait doubler en 2020.

Une plateforme de mise en relation entre les marques et les influenceurs

« À l’international, le livestream shopping n’en est encore qu’à ses débuts », reconnaît Martin Wang, qui coordonne le réseau de vendeurs d’AliExpress. C’est pourquoi le site de e-commerce a lancé Connect, une plateforme dédiée à la mise en relation entre les influenceurs et les marques présentes sur AliExpress. Dans un premier temps, AliExpress va surtout recruter des étrangers bilingues vivant en Chine, notamment des étudiants, qui seront formés aux techniques du livestream shopping. Mais la plateforme Connect est ouverte à tous, permettant de toucher une commission dès qu’un fan achète un article. Fin 2019, nous avons dressé un panorama du marché de l’influence, « Influenceurs et marques : stop ou encore ? ».

Repéré sur : La Revue du Digital