Repérés

Digital et bio, le nouveau Monop’ s’adapte aux attentes des urbains

Publié le 18/10/2019

Monoprix a dévoilé le 9 octobre dernier le nouveau concept de son enseigne de proximité Monop’. Les deux premiers magasins parisiens relookés, rue Saint-Dominique dans le 7e arrondissement et avenue Bugeaud dans le 16e, montrent clairement que la tendance dans la distribution est aux services qui complètent les produits. Ainsi, des espaces aérés et lumineux ont été aménagés pour une restauration sur place (sans offrir cependant la possibilité de cuisiner les produits achetés en rayons, comme vient de le faire Franprix). La food tech est à l’honneur : de multiples écrans affichent le NutriScore des 12 000 produits référencés.

Des bornes interactives pour composer ses repas

En partenariat avec la startup Jow, Monop’ a également installé des bornes qui proposent des recettes de saison. « La cliente peut aller sur un mini-site dédié, inscrire l’ingrédient qu’elle veut acheter et on lui propose des recettes simples à réaliser dont tous les ingrédients sont présentés près de l’écran », explique à LSA Maguelone Paré, directrice concept et innovation pour Monoprix. Approvisionné par le Petit Ballon, caviste connu pour ses formules d’abonnement mensuelles, le rayon vin dispose d’une borne pour scanner les bouteilles : on peut ainsi tout savoir sur le cépage et comment accommoder le breuvage.

Une offre majoritairement bio et un espace dédié au vrac

Côté alimentation, l’offre de produits à emporter s’est étoffée, avec des marques de traiteur « fait maison » telles que Rachel’s, Seazon ou Blue Elephant. Le bio représente la moitié du rayon frais et l’intégralité de l’espace dédié au vrac, avec plus de 70 silos de produits disponibles. En fin de parcours, les clients peuvent régler leurs courses via l’appli Monoprix. À noter que les caisses sont réversibles : selon l’affluence, elles peuvent être utilisées par l’hôte de caisse ou par le client.

Repéré sur : Les Échos