Repérés

Leroy Merlin apporte une nouvelle brique de service en connectant ses clients à des artisans

Publié le 29/04/2019

Pour accompagner ses clients après l’achat, Leroy Merlin proposait déjà les services de « jobbers », des particuliers experts du bricolage, grâce à la startup Frizbiz dont elle est actionnaire depuis 2015. Aujourd’hui, l’enseigne va encore plus loin en proposant de mettre ses clients en relation avec des artisans qualifiés. C’est « une brique de service supplémentaire », décrit L’Usine Digitale. Le système est testé depuis l’automne dernier dans quatre magasins Leroy Merlin grâce à la plateforme de mise en relation Quotatis (qui appartient au même groupe, ADEO). Les clients, en magasin ou en ligne, peuvent ainsi acheter la prestation d’un professionnel du bâtiment au moment de valider leur achat. Le service est facturé selon la nature des travaux via un forfait prédéfini, avec des délais également garantis.

Transparence et fluidité

À partir des infos recueillies par Leroy Merlin sur les travaux à effectuer, Quotatis lance un appel à son réseau d’artisans professionnels. Pour Jacques Lorne, DG de Quotatis Groupe, « ce qu’attendent les particuliers aujourd’hui, c’est de la transparence sur les coûts et sur les délais. De leur côté, les artisans veulent développer leur entreprise, ils cherchent des chantiers. Tous demandent plus de fluidité pour un certain nombre de travaux simples. » La veille de l’intervention, client et artisan reçoivent un SMS pour rappeler à chacun le rendez-vous. Après les travaux, le client est sollicité par mail pour répondre à une enquête de satisfaction.

Toute l’Île-de-France en juillet

Après six mois d’expérimentation, plus de 400 projets ont été menés. Des pistes d’amélioration sont envisagées, comme des créneaux horaires resserrés pour le début des travaux et une meilleure communication pour faire connaître le service. 150 artisans sont inscrits, avec l’objectif d’arriver rapidement à un réseau de 500 professionnels. Le service sera déployé d’ici juillet sur l’ensemble des magasins en Île-de-France (28 magasins), avant une généralisation sur la France entière. 

Repéré sur : L’Usine Digitale