Repérés

Picard s’installe en entreprises avec son « Snack Bar »

Publié le 25/11/2019

Après avoir créé des espaces de restauration dans une quarantaine de ses magasins, le leader français du surgelé se lance à l’assaut des entreprises, des hôpitaux et des grandes écoles en leur proposant d’y installer des distributeurs automatiques. « Cela peut être une solution utile pour ces sociétés qui ne possèdent pas de cantine, qui sont loin des restaurants ou dont les salariés travaillent en horaires décalés », explique Caroline André, en charge du projet chez Picard. Un constat qui vaut aussi pour les étudiants et les fonctionnaires.

Ces laissés-pour-compte de la restauration pourront ainsi choisir parmi 12 plats de la gamme « Cuisine évasion » de Picard : des soupes, des gratins, des pâtes… Sans oublier 6 choix possibles pour les desserts, le tout étant prêt à passer au micro-ondes et livré avec couverts. Les entreprises qui choisissent d’installer le « Snack Bar » de Picard sélectionnent les produits dans un catalogue de 130 références, renouvelées régulièrement et incluant toujours quelques plats bio.

Chaîne du froid respectée et logistique affinée

Doté d’un système de maintenance à distance, le « Snack Bar » s’assure que la chaîne du froid est bien respectée – les produits doivent toujours rester à -18 degrés Celsius à cœur – et prévient la société en charge de la logistique, Sofrilog, quand un article est en rupture de stock. L’entreprise qui accueille un distributeur n’a donc rien à gérer, mais doit cependant verser une redevance à Picard. Quant aux prix des produits, dans une fourchette de 2,95 à 5,95 euros, ils sont un peu plus élevés qu’en magasin.

Ayant testé avec succès le « Snack Bar » dans une poignée d’entreprises cet été, Picard vise désormais l’installation d’une cinquantaine de distributeurs d’ici la fin du premier trimestre 2020.

Repéré sur : Le Parisien