Repérés

La RATP rachète Mappy et passe en mode Mobility as a Service

Publié le 6/11/2020

La régie de transports franciliens vient d’annoncer l’acquisition de Mappy, sans en préciser le montant. Le service français de calcul d’itinéraires était jusque-là propriété de Solocal, l’éditeur des Pages Jaunes. Avec plus de 12 millions d’utilisateurs uniques mensuels, Mappy est le troisième service de mobilité le plus consulté dans l’Hexagone, derrière Google Maps et Waze (qui appartient également à Google). Avec ce rachat, l’objectif de la RATP est de « développer un leader français du Mobility as a Service (ou MaaS) ». C’est-à-dire de pouvoir proposer, dans une même application, des itinéraires combinant plusieurs modes de déplacement : bus, tramways, métros, RER, voitures individuelles ou covoiturage, vélos, trottinettes, scooters, taxis, VTC et marche à pied. Et d’y intégrer la possibilité de réserver et de payer les différents trajets directement à partir du téléphone mobile.

Une application clés en main pour les régions

Dans un premier temps, les services numériques de la RATP se verront doter d’une cartographie complète de l’Île-de-France, intégrant un GPS piéton et vélo, ainsi que les adresses de professionnels disponibles sur Mappy. Le paiement des différents trajets arrivera dans une seconde étape. Le groupe entend à terme proposer cette application de mobilité clés en mains aux métropoles et régions qui le souhaiteront.

Repéré sur : L’Usine Digitale