Repérés

Des géants des PGC s’apprêtent à passer à la vente en direct

Publié le 8/11/2017

Au Royaume-Uni, Unilever, Mars et Reckitt Benckiser se prépareraient à court-circuiter les réseaux de magasins traditionnels afin de pouvoir vendre leurs produits directement au client final. Selon le journal The Telegraph, ces trois groupes leaders de la grande consommation viennent de signer des accords avec la compagnie technologique INS qui s’apprête à lancer une plateforme Internet de vente aux particuliers. Très concrètement, ce site marchand permettra aux consommateurs de commander sans intermédiaire les produits des grandes marques de ces groupes, comme Axe, Ben & Jerry’s, Calgon, Dove, Harpic, Knorr, Lipton, Mars, etc. À des prix qui pourraient être de 30 % inférieurs à ceux des grandes surfaces traditionnelles.

Le prix de gros additionné des coûts de stockage et de livraison

Ce service devrait démarrer en 2018. À l’origine de l’initiative, INS veut réinventer les circuits de distribution et connecter directement les marques aux clients en laissant aux industriels le choix de leur prix. Au final, les consommateurs paieraient l’équivalent du prix de gros, additionné des coûts de stockage et de livraison (entre 10 et 15 % du montant).

Une opération doublement gagnante

Pour les marques de grande consommation, l’opération semble doublement gagnante. Elles retrouvent la maîtrise de leur politique tarifaire, sans avoir à négocier avec la grande distribution. Et elles gagnent un accès direct aux consommateurs et à leurs données. Reste toutefois à ne pas brusquer les réseaux de distribution traditionnels, qui resteront le premier réseau de vente pendant encore de longues années.  

La nouvelle formule magique

Cette info n’étonnera pas les lecteurs du Hub de La Poste. Nous avons publié en juin dernier un dossier intitulé : « Direct to consumer », la nouvelle formule magique.

Repéré sur : LSA