Image

Kiabi propose des formules d’abonnement pour louer des vêtements

Après la location de vêtements de maternité l’an dernier, Kiabi s’ancre encore plus dans l’économie circulaire en élargissant son service à tous ses produits, pour toute la famille (homme, femme, enfant, bébé). En test dans 3 magasins dans le Pas-de-Calais, le Vaucluse et la Gironde, la nouvelle offre s’appuie sur 4 formules d’abonnement mensuel, avec 5 articles loués pour 19 €, 10 pour 29 €, 15 pour 39 € ou 20 pour 49 €. Pour rassurer les clients, l’accent a été mis sur la flexibilité : il n’y a pas de durée minimale d’engagement ni de sanction si le vêtement est rapporté taché ou abîmé ; il est possible de passer d’un forfait à l’autre selon ses besoins chaque mois ; le client peut garder un vêtement aussi longtemps qu’il le souhaite tant qu’il est abonné et il suffit de rendre tous les articles loués pour mettre fin à l’abonnement. Seules contraintes, les vêtements doivent être lavés avant leur retour en magasin et il faut être membre du programme de fidélité pour souscrire à l’offre.

« Nos clients sont partants pour une économie de l’usage »

Côté parcours client, tout se passe sur l’application mobile Kiabi. Le client scanne les articles qu’il souhaite louer, valide son panier et présente le QR code généré à la caisse avant d’emporter les vêtements. Les retours, qui sont également gérés via l’appli, posent un problème particulier : « On ne sait pas dans quel état ils vont nous revenir, explique Adélaïde Vallée, Directrice projet Nouveaux Services chez Kiabi. Mais notre objectif est de leur apporter une deuxième vie responsable, qu’il s’agisse du circuit de la seconde main, de magasins solidaires, d’associations ou de la filière du recyclage ». La location des vêtements de maternité « nous a permis d’apprendre qu’une partie de nos clients était partante pour une économie de l’usage », poursuit Adélaïde Vallée, précisant que « nous sommes les seuls acteurs du mass market à tenter ce projet, que nous allons conduire sur une année entière. Nous allons regarder le niveau de fidélisation que cela apporte, les données de comportement client que l’on peut récolter, et comment nous allons pouvoir affiner la formule. C’est un service que l’on pense créateur de valeur ».

« Un nouveau moyen de maîtriser son budget »

L’initiative de Kiabi, qui est le deuxième plus gros vendeur de vêtements en France, s’inscrit à la fois dans une démarche écoresponsable et dans une volonté de booster le pouvoir d’achat de ses clients. Début septembre, l’enseigne avait déjà décidé de bloquer les prix de 140 articles « basiques », tels que les jeans, les joggings, les sous-vêtements, les pyjamas pour bébés, etc. La location de vêtements sur abonnement représente, selon Adélaïde Vallée, « un nouveau moyen de maîtriser son budget tout en changeant quand on veut de tenue », par exemple pour habiller sans se ruiner des bébés et des enfants qui grandissent vite.

Face à l’urgence environnementale, de nombreuses marques, à l’instar de Kiabi, recherchent une croissance plus responsable afin d’échapper au modèle linéaire consistant à produire et à vendre toujours plus de produits neufs. Nous venons d’y consacrer un dossier, « Les nouveaux business models de la conso responsable ».

Repéré sur : Fashion Network

PARTAGEZ CET ARTICLE

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite