Image

But propose sa literie et ses canapés en location longue durée

En se lançant dans la location, l’enseigne spécialisée dans l’équipement de la maison a pour but de s’adapter aux nouvelles tendances de consommation qui privilégient l’usage à la possession. Mais elle fait aussi valoir de nombreux atouts pour les clients : « En optant pour la location longue durée, ils pourront ainsi continuer à s’équiper avec des marques de référence et se faire plaisir », pointe Bruno Bachelard, Directeur des services chez But. Outre la possibilité de pouvoir renouveler régulièrement son intérieur, le service inclut également la livraison, le montage et la reprise du mobilier. Le client ne s’occupe de rien, sauf des échéances mensuelles qui portent au choix sur 48, 60 ou 72 mois. Les tarifs varient en fonction des articles choisis : par exemple, la location d’un meuble de 650 € sur une durée de 72 mois coûte 15,50 euros par mois. Soit un total de 1 116 €, mais qui comprend « un solide niveau de garanties, prenant en charge une large palette de dommages ou mauvais fonctionnements durant toute la période de location ».

Recyclage et seconde vie pour tous les produits

But souligne aussi la mise en place d’« un modèle d’économie circulaire, adapté aux différentes typologies de produits, pour assurer leur réemploi ou leur recyclage à la suite de leur restitution ». L’enseigne propose ainsi une seconde vie aux sièges et aux canapés dans les zones où sont présents les magasins du groupe Happy Cash (Troc.com, La Trocante, etc.), spécialisé dans l’achat et la vente de produits d’occasion, avec lequel elle a signé un partenariat. Quant aux matelas, But poursuit sa collaboration avec Ecomaison, spécialisée dans la collecte et le recyclage du mobilier usagé et de la literie.

Le service de location de But est proposé dans l’ensemble des 332 points de vente de son réseau. Il concerne pour l’instant uniquement les gammes literie, sièges et canapés, mais pourrait vite être étendu à d’autres familles de produits.

Repéré sur : Libération

PARTAGEZ CET ARTICLE

PLUS DE TENDANCES

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite