Repérés

Walmart livre les courses dans le frigo de ses clients en leur absence

Publié le 25/10/2019

Le numéro un mondial de la distribution vient de déployer dans 3 villes américaines son nouveau service de livraison baptisé InHome Delivery. Ce dispositif propose de livrer les courses directement dans le réfrigérateur des clients. Cela nécessite qu’ils soient équipés d’une serrure connectée pour permettre au livreur d’entrer chez eux en leur absence. Walmart a donc passé un accord avec un installateur afin d’en installer pour 49,95 dollars tout compris. Les clients doivent ensuite prendre un abonnement mensuel de 19,95 dollars qui leur donne droit à un nombre illimité de livraisons, pour des paniers d’au moins 30 dollars. Les produits sont vendus au même prix qu’en magasin, soit des tarifs assez bas vu le positionnement de Walmart.

Lever les appréhensions

Pour Walmart, l’un des enjeux est de lever les appréhensions des clients à laisser un livreur entrer chez eux en leur absence. Le distributeur affirme ne faire appel qu’à des employés salariés depuis au moins un an et sélectionnés pour leur fiabilité. Les livreurs sont aussi équipés d’une caméra qui se met en marche dès qu’ils franchissent la porte et qui diffuse toute leur intervention en direct sur le téléphone des clients. Si cette caméra n’est pas allumée, la porte ne s’ouvre pas. Walmart précise également disposer d’une assurance d’un million de dollars pour tout dommage qui pourrait se produire chez un de ses clients.

Contrer Amazon

Le défi est de taille pour Walmart qui voit dans ce nouveau service un moyen de lutter contre l’hégémonie d’Amazon dans le e-commerce. Une offensive que nous décryptons dans notre Tendance : « L’après Amazon se dessine-t-il ? ». Les trois villes concernées par InHome Delivery, Pittsburgh, Kansas City et Vero Beach (en Floride), permettent à Walmart de toucher un million de clients potentiels. Le distributeur envisage à terme de l’étendre au reste des États-Unis. Il pense aussi déjà à des services complémentaires. Walmart prévoit par exemple que les clients pourront bientôt retourner gratuitement des articles achetés sur walmart.com simplement en les laissant dans leur cuisine, le livreur se chargeant de les emporter. En France, Franprix a expérimenté en 2018 un dispositif équivalent avec une dizaine de bêta-testeurs, mais sans étendre l’expérience jusqu’à présent.

Repéré sur : Siècle Digital