6 designers qui inventent un art de vivre durable et désirable

15/12/2023

Comment concilier durabilité et désirabilité ? C’est le défi que notre époque lance aux designers, éditeurs et fabricants : les objets qu’ils créent et les matériaux qu’ils utilisent doivent tenir compte du réchauffement climatique et de la disponibilité de plus en plus limitée des matières premières, tout en continuant à susciter le désir du public.

[Interview extraite du Mag Désirabilité]

 

Le collectif French Design by VIA, qui a pour objectif de développer le design dans l’industrie française du meuble, a repéré une centaine de projets français emblématiques du design durable. Il les a classés en cinq grandes tendances structurantes qu’il a retranscrites dans des Cahiers d’inspiration édités en 2022. « Pour dégager ces tendances, nous avons interviewé pendant cinq ans des entrepreneurs, des créateurs, des experts du développement durable pour qu’ils apportent leur éclairage à l’écosystème du design », explique Jean-Paul Bath, DG du French Design. De ses Cahiers d’inspiration, le French Design a extrait un échantillon de 30 projets innovants pour les présenter dans l’exposition Design x Désirable x Durable qu’il a organisée à Paris au printemps dernier. Chacun à leur manière, les projets sélectionnés réenchantent le quotidien en explorant des modes de conception et de fabrication peu énergivores, et en privilégiant les circuits courts ou inspirés par la nature. « Dans l’acte d’achat, la durabilité joue un rôle de plus en plus important, mais son moteur reste la désirabilité et le coup de cœur : c’est tout le savoir-faire du designer de réussir à rendre désirables des objets en matériaux recyclés ou récupérés. »

 

Tendance #1 nouveaux modèles : une révolution pour la planète

STEFAN SHANKLAND. La beauté révélée des gravats : le Marbre d’ici (2023)

C’est une métamorphose que l’on croyait réservée aux contes de fées : ce matériau magnifique offre des stries de couleurs superposées qui évoquent les marbres décoratifs. Il est obtenu par un protocole exclusif de transformation des gravats inertes de chantiers de démolition, et sert à réaliser localement de très beaux aménagements intérieurs ou extérieurs.

 

Tendance #2 process innovants : la nature réinitialisée

SAMUEL TOMATIS. La terre collée avec la mer : le Tabouret Alga-B. 1 (2021)

Issu d’un programme de recherche sur le recyclage des algues sargasses, ce tabouret a été réalisé en briques de terre crue, dans laquelle la chaux, qui sert habituellement de stabilisant mais peut être nocive pour l’environnement, a été remplacée par la fibre des algues, ouvrant la voie à des applications industrielles pour ces plantes marines qui envahissent les plages des Caraïbes.

 

VICTORIA LIÈVRE. L’écorce des agrumes porteuse de lumière : les Suspensions Citrus paradisi (2021)

Ces magnifiques luminaires, qui évoquent un tressage artisanal, sont réalisés en impression 3D, avec un filament en Repulp®, un matériau recyclable et compostable à base de résidus de l’industrie des jus d’agrumes. Il offre à ces déchets végétaux une nouvelle filière circulaire, avec la liberté infinie des formes, propre à la fabrication additive.

 

Tendance #3 conquête des territoires : local is beautiful

THOMAS MERLIN. Les fous du volant : la Table basse By Constance (2020)

Comment réutiliser les 450 000 volants de badminton jetés au rebut chaque année en France ? Le plateau de cette table d’appoint est issu du recyclage de leurs trois composants (plume d’oie, plastique et liège du bouchon) pour obtenir une surface subtilement mouchetée qui s’harmonise avec le bois des pieds et le métal du plateau inférieur.

 

Tendance #4 visions créatives : retours vers le futur

MARLÈNE HUISSOUD. Hommage à la biodiversité : le Cocoon Cabinet (2017)

Cet étrange objet-sculpture est fabriqué avec des matériaux biodégradables, dont une structure en chêne habillée de cocons de vers à soie du mouvement de la Peace silk, une soie d’origine biologique. Les cocons sont recouverts d’une résine biologique produite par les abeilles. Le Cocoon Cabinet célèbre l’importance du dialogue à recréer entre les humains et les autres espèces.

 

Tendance #5 modèle d’avenir : un usage fondé sur le bon sens

PASCAL NOLLET ET VALÉRIE DHELLEMMES. Chauffer les gens, pas l’air ambiant : le Coussin chauffant Cuchöt (2022)

Fabriqué de façon écoresponsable dans les Hauts-de-France, ce coussin chauffant alimenté par une batterie 12 V s’adapte à différents modèles de chaises et peut être personnalisé. La chaleur qu’il diffuse au niveau du dos et des cuisses, réglable entre 36 et 42 °C, génère un surcroît de bien-être en permettant de modérer le chauffage de la pièce.

 

 

Retrouvez tous les articles du Mag

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER