Image

Bouygues Telecom relance son opération «Le don de giga» pour lutter contre l’exclusion numérique

Après une première édition réussie en 2020, Bouygues Telecom propose de nouveau à ses clients de donner à des associations les gigas qu’ils n’utilisent pas sur leur forfait. Quatre associations sont partenaires de l’opération : APF France Handicap, la FAGE (Fédération des associations générales étudiantes), les Petits Frères des Pauvres, et Social Builder (qui lutte notamment contre la fracture numérique des femmes sans emploi). La démarche est très simple : depuis l’application de l’opérateur, il suffit de cliquer sur l’espace « Le don de giga » puis « Je participe », et de sélectionner l’association qui recevra un giga. Bouygues Telecom convertit ensuite les gigas collectés en forfaits mobiles et smartphones. Distribués aux associations, ils iront à des personnes en situation de précarité et d’exclusion numérique.

Répondre aux attentes des clients et aussi des salariés

Cette opération est également ouverte aux salariés de Bouygues Telecom, qui peuvent eux aussi donner des gigas. « Le rôle sociétal de l’entreprise est fondamental, explique au Figaro Benoît Torloting, Directeur général de Bouygues Telecom. Les engagements de l’entreprise commencent à devenir importants pour les clients et pour les collaborateurs. Les jeunes embauchés notamment sont en quête de sens. La RSE n’est même plus une option. » Ce don de giga est toutefois symbolique : rien ne sera véritablement décompté du forfait des clients. Bouygues Telecom veut d’abord sensibiliser à la lutte contre l’exclusion numérique. L’opérateur s’engage à offrir 20 000 forfaits de 20 Go ainsi que 10 000 smartphones, répartis entre les 4 associations. 

D’autres initiatives RSE en faveur de l’inclusion

Bouygues Telecom a aussi lancé en début d’année un forfait qui intègre le don de gigas non consommés à une association. Nous présentons cette offre dénommée Sources dans notre Tendance : Marques et inclusion : découvrez des initiatives qui font du bien !

Repéré sur : Le Figaro

PARTAGEZ CET ARTICLE

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite