Image

La marketplace Faire se lance en France pour booster les détaillants indépendants

« Dynamiser le commerce local dans le monde. » C’est le leitmotiv de la marketplace Faire, qui vient de se lancer en France forte de son réseau de 30 000 enseignes issues de 80 pays. Créée en 2017 à San Francisco par quatre employés du spécialiste des solutions de paiement Square, Faire entend « aider marques et commerçants indépendants à faire face à la concurrence des géants du retail, soutenir leur reprise et stimuler la croissance ». Elle fournit pour cela à 250 000 détaillants, surtout dans les secteurs de la mode, de la beauté et du mobilier, des outils adaptés : retours gratuits, solutions d’expédition, recommandations fondées sur l’analyse des ventes, etc. Et elle ne plaisante pas quand elle parle de « la concurrence des géants du retail » : la page d’accueil du site propose une rubrique intitulée « Marques non vendues sur Amazon » !

« Une expérience unique » chez les détaillants indépendants

« Chez Faire, nous avons constaté que lorsque les entrepreneurs ont accès au bon réseau et aux bons outils, ils peuvent non seulement concurrencer les géants du commerce, mais aussi commencer à regagner leur part de marché », explique Jeff Kolovson, cofondateur de la marketplace. Comme le spécialiste français du prêt-à-porter Armor-lux, « qui a touché des milliers de détaillants dans le monde en rejoignant la plateforme », selon Fashion United.

Après l’Angleterre et les Pays-Bas, la France est le troisième pays européen où Faire se lance, au bon moment, tous les clignotants étant au vert pour les marketplaces depuis la pandémie.  Et cela correspond aussi à une réelle demande des clients : plus de la moitié des consommateurs Français estiment que faire leurs achats auprès de détaillants indépendants leur offre « une expérience unique », selon une étude citée par la marketplace.

Repéré sur : Fashion United

PARTAGEZ CET ARTICLE

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite