Image

Le papier, un support naturellement responsable

15/03/2022

L'étude ACV a pour objectif de mesurer l'impact environnemental réel des supports de communication les plus courants de la relation client.
En voici les grands enseignements.

 

Publicité d'une marque automobile

 

Le papier est plus favorable que le numérique pour 13 domaines environnementaux sur 16, notamment le changement climatique, l'utilisation de ressources fossiles, la santé humaine et l'acidification.  Supports analysés : Mailing couleur de 16 pages A5 envoyé par courrier adressé comparé à un site Internet accessible en ligne via un lien envoyé par emailing publicitaire. Un mailing papier a un impact 1,7 fois inférieur sur l'appauvrissement de la couche d'ozone à celui d'un emailing.

 

Prospectus pour une chaîne de restauration

 

Le papier est plus favorable que le numérique pour 15 domaines environnementaux sur 16 sauf sur l'utilisation des sols. Supports analysés : Flyer d'une feuille A5 recto en couleurs distribué en boîte aux lettres comparé à une vidéo publicitaire courte sur les réseaux sociaux. Un flyer papier a un impact 3,3 fois inférieur sur le réchauffement climatique à celui d'une vidéo sur les réseaux sociaux.

 

Catalogue d’une grande enseigne de distribution

 

Le papier est plus favorable que le numérique pour 15 domaines environnementaux sur 16 sauf sur l’utilisation des sols. Supports analysés : Catalogue promotionnel couleurs de 36 pages distribué en boîte aux lettres comparé à une application mobile utilisée à partir d'un emailing intégrant une vidéo. Un catalogue papier a un impact 5 fois inférieur sur l'acidification des océans à celui d'un catalogue en ligne.

 

Facture d'électricité

 

Le papier est plus favorable que le numérique pour 9 domaines environnementaux sur 16, notamment le changement climatique, l’utilisation de ressources fossiles et l’acidification. Supports analysés : Facture envoyée par courrier adressé comparée à une facture électronique accessible en ligne via un site web avec notification par mail. Une facture papier utilise 2,5 fois moins de ressources fossiles qu'une facture numérique.

PARTAGEZ CET ARTICLE

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite