Image

Miser sur la sobriété pour agir en faveur du climat

21/02/2023

Nous vivons des bouleversements sanitaires, économiques, écologiques et énergétiques. Face à ces changements, la sobriété se propage et semble être la carte maîtresse pour revoir à la baisse nos attitudes consuméristes et notre course à la croissance irraisonnée.

-40%

Objectif de réduction de la consommation énergétique à l’horizon 2050 annoncé par le gouvernement français pour atteindre la neutralité carbone. La première étape vise à réduire de 10 % la consommation d’ici 2 ans. L’Etat appelle à la mobilisation générale et mise sur la somme des volontés de tous les acteurs et agents économiques pour atteindre cet objectif et opérer ainsi de nouvelles pratiques pour un mode de vie recalculé au plus juste de nos besoins. Si l’opinion est divisée sur les mesures encore trop légères face à l’urgence de la situation, il n’en reste pas moins que l’Etat fait office de guide et flèche une nouvelle route à prendre en proposant son soutien à travers des aides, des aménagements et parfois un durcissement de la réglementation pour assurer la réussite de cette conversion centrée sur la frugalité.

(1) Plan de sobriété énergétique du gouvernement, 6 octobre 2022

88%

Selon un sondage Opinion Way pour Le printemps de l’économie et Omnes Education réalisé en septembre 2022, 88 % des Français estiment qu’il est nécessaire d’organiser une société plus sobre énergétiquement. Ces efforts portent majoritairement sur la réparation des appareils électroniques, la réduction de la consommation d’eau et la diminution de sa consommation énergétique. Concernant l’efficacité des actions en entreprise, les salariés estiment que pour contribuer à une société plus sobre, leurs employeurs doivent privilégier les fournisseurs locaux, relocaliser la production en France et diminuer les placements de dirigeants. Le “less is more” semble s’ancrer dans tous les esprits.

(2) Les Français et la sobriété énergétique, enquête Opinionway pour Le Printemps de l'économie, Octobre 2022

1 800 milliards d'euros

L'économie circulaire pourrait permettre à l’Europe de générer un bénéfice net de 1800 milliards d’euros d’ici 2030 selon un rapport de la Fondation Ellen MacArthur, soit 900 milliards d’euros de plus qu’en suivant le modèle économique actuel. Cette économie émergente s'inscrit dans le sillage de la sobriété et de la modération de notre consommation. Autant de perspectives encourageantes qui font dire que frugalité et rentabilité se rejoignent pour fonder un nouveau modèle économique solide.

(3) Rapport de la Fondation Ellen MacArthur « Vers une économie circulaire : arguments économiques pour une transition accélérée »

PARTAGEZ CET ARTICLE

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite