Repérés

Monoprix et Epicery ouvrent leurs portes aux fleuristes et aux libraires

Publié le 20/11/2020

Monoprix et Epicery viennent d’étendre leur partenariat pour proposer aux fleuristes et aux libraires un nouveau canal de vente. Un soutien plus qu’utile : en cette période de pandémie, la digitalisation est un enjeu clé pour les petits commerces. Spécialisée dans la livraison de courses de quartier, Epicery ouvre ainsi sa marketplace aux commerces dit « non-essentiels », en l’occurrence les fleuristes et les libraires. « C’est la première fois que la place de marché normalement spécialisée sur les commerces de bouche s’ouvre au non-alimentaire », pointe LSA. Fleuristes et libraires peuvent donc rejoindre les 800 commerçants déjà présents sur Epicery. Pendant le confinement, les frais d’inscription et d’abonnement sont offerts aux nouveaux commerçants, une commission étant reversée à chaque transaction à la marketplace.

Monoprix va faire connaître l’offre à ses clients

Monoprix va soutenir cette nouvelle offre sur son application Monoprix & Moi, sur son site web et en magasin, au travers d’une communication dédiée et de newsletters auprès des porteurs de cartes. « Partie intégrante des centres-villes, Monoprix a une responsabilité particulière à l’égard des petits commerçants », fait valoir Diane Coliche, directrice générale exécutive de Monoprix. Monoprix et Epicery sont déjà engagés dans un partenariat de longue date : l’enseigne de distribution est actionnaire de la startup, qui a ajouté les produits d’épicerie de Monoprix et Naturalia à son offre de livraison.

Repéré sur : LSA