Image

Tourisme : visas pour de nouvelles expériences client

24/08/2023

Vous êtes plutôt en quête d’un tourisme durable, de nouvelles expériences digitales et immersives, ou bien de services efficaces et « customer centric » ? Voici une sélection d’initiatives innovantes qui reflètent les grandes tendances de l’expérience client sous le prisme du tourisme. Un grand bol d’inspirations pour l’été !

1 - Alltheway délivre les passagers de leurs valises

 

Alltheway délivre les passagers de leurs valises


Libérer les voyageurs de leurs bagages lorsqu’ils prennent l’avion. C’est le service que propose depuis le début du mois de juin la startup Alltheway. Le principe est simple : l’utilisateur a juste à déposer ses valises en centre-ville dans l’un des city hubs de la startup. Elles seront acheminées jusqu’à l’aéroport pour prendre le même avion que lui et il les retrouvera à destination. Une application dédiée permet de suivre en direct le trajet des bagages.

S’il facilite les déplacements en avion, le service proposé par Alltheway affiche néanmoins un objectif de réduction de l’impact environnemental du transport. Les voyageurs sont, en effet, plus enclins à prendre un taxi pour se rendre à l’aéroport quand ils ont des bagages. En les libérant de leurs valises, Alltheway facilite le recours aux transports en commun. La startup a d’ailleurs attiré l’attention de la RATP qui l’accueille dans son incubateur. Alltheway est aussi soutenue par Accor. Les voyageurs peuvent ainsi directement enregistrer leurs bagages depuis quatre hôtels parisiens du groupe.

Le premier bagage est facturé 25 euros et les suivants 10 euros. Pour son lancement, Alltheway est disponible pour les passagers voyageant avec Air France-KLM. Le service sera progressivement étendu à d’autres compagnies aériennes. Des événements majeurs à venir comme les Jeux Olympiques de Paris 2024 devraient accélérer son développement. Alltheway vise l’acheminement de 50 000 bagages en 2023, puis de 250 000 en 2024.

2 - Google rembourse la différence si le prix du billet d’avion baisse avant le départ

 

Google rembourse la différence si le prix du billet d’avion baisse avant le départ

 

La question se pose souvent au moment d’acheter un billet d’avion : même s’il est conseillé de réserver au plus tôt ses vols, est-ce le bon moment ? Le prix ne risque-t-il pas de baisser, notamment avec des promos de dernière minute ? Aux États-Unis, pour rassurer ses utilisateurs et améliorer leur expérience client, Google expérimente une garantie de tarifs sur les vols proposés par son comparateur Google Flights.

Dans le cadre de ce programme pilote, le moteur de recherche s’engage à surveiller les tarifs chaque jour jusqu’au départ et à rembourser la différence si le prix venait à baisser.

Cette garantie s’applique sur les vols dont l’algorithme de Google est sûr qu’ils ne baisseront pas. Un badge « Price guarantee » s’affiche alors. Au cas où son algorithme ferait une erreur, le moteur de recherche a fixé une limite à 500 dollars de remboursement par personne et par an, pour un maximum de trois réservations avec cette garantie.

3 - Luniwave lance des défis aux clients des hôtels pour qu’ils réduisent leur consommation d’eau

 

Luniwave lance des défis aux clients des hôtels pour qu’ils réduisent leur consommation d’eau

 

La startup parisienne revendique de s’appuyer sur les sciences comportementales pour aider les hôtels à réduire leur consommation d’eau. Son idée ? Proposer aux clients un challenge lorsqu’ils prennent leur douche. Un écran fixé au mur permet de choisir parmi trois options : Défi (82 litres), Classique (115 litres) ou Détente (150 litres). Sans que rien ne soit imposé, le client choisit ou non d’appuyer sur un des objectifs.

Une fois sous la douche, un dispositif fourni par Luniwave permet de suivre l’évolution de la consommation d’eau. Une led s’éclaire quand 25 % de l’objectif est atteint, puis à 50, 75 et 100 %. Une fois sorti de la douche, le client peut vérifier sur l’écran de contrôle s’il a bien rempli son défi. Il découvre aussi s’il a fait mieux que les autres clients de l’hôtel.

Le système repose sur une logique uniquement ludique : il n’y a ni coupure d’eau ni réduction du débit pour ceux qui n’atteignent pas leurs objectifs. D’après Luniwave, ce système qui s’installe facilement en cinq minutes permet de réduire de 30 % la consommation d’eau, soit en moyenne 150 € d’économie par chambre. Une approche amusante et participative que Luniwave envisage d’étendre au chauffage et à la climatisation des chambres d’hôtels.

4 - Au Danemark, un hologramme accueille les clients d’une chaîne d’hôtels

 

Luniwave lance des défis aux clients des hôtels pour qu’ils réduisent leur consommation d’eau

 

Le premier dispositif projetant un hologramme a été installé en février dans le nouvel hôtel de la chaîne Aiden by Best Western au Danemark. Sept autres le seront d’ici la fin de l’année, et bientôt 30 dans l’ensemble de la Scandinavie, détaille le site Skift dédié à l’innovation dans l’industrie du voyage.

À chaque fois, le principe est le même : en entrant dans l’hôtel, le client passe devant un détecteur de mouvement qui lance une vidéo holographique préenregistrée mettant en scène un employé de l’hôtel et projetée dans une « Holobox », une boîte de près de deux mètres de haut et 90 cm de large. Le client se voit ensuite proposer plusieurs options sur l’écran tactile, pour s’enregistrer, pour obtenir des informations sur les activités autour de l’hôtel, ou pour parler à un employé de l’hôtel en direct. Dans ce cas, avant qu’une personne ne se déplace, un collaborateur du service client se connecte à distance et son hologramme apparaît dans la boîte pour échanger avec le client.

« Notre objectif principal est de ne plus avoir de tâches administratives dans les hôtels. Pour la satisfaction de nos clients, mais aussi pour exploiter nos établissements de façon plus rentable, revendique Thomas Furulund, Operations Manager de CIC Hospitality, opérateur de l’hôtel Aiden by Best Western. Il est important que nous ne supprimions pas le contact humain, mais nous devons être créatifs pour trouver de nouvelles façons d’établir le contact. »

Si ce sont bien des raisons pratiques et financières qui ont conduit à l’installation de ces hologrammes, Thomas Furulund note aussi qu’ils créent de « petits moments magiques » quand les clients les découvrent.

5 - Jumbo Mana redonne vie à Van Gogh grâce à l’IA

 

Jumbo Mana redonne vie à Van Gogh grâce à l’IA

 

Des expériences plus immersives dans les musées. C’est un des usages de l’intelligence artificielle générative que développe Jumbo Mana. Cette startup strasbourgeoise en a fait la démonstration lors du salon VivaTech. Elle a fait renaître en numérique Vincent Van Gogh, reproduisant son visage, sa voix et même sa personnalité. Les visiteurs du salon pouvaient discuter avec le peintre devant un écran géant, qui répondait à leurs questions sur sa vie et son œuvre.

« C’est génial de pouvoir lui parler. On dirait qu’il a un accent belge ! », s’extasie devant l’installation Karine, citée par FranceInfo. Son accent « n’est pas belge mais néerlandais », précise Fatma Chelly, responsable chez Jumbo Mana. « Il vient des Pays-Bas, on a voulu qu’il parle avec un accent néerlandais. ». La startup a travaillé avec un historien spécialisé sur la vie du peintre, Wouter van der Veen, pour alimenter sa base de données et recréer la personnalité de Van Gogh.

En octobre, cette installation sera présentée au musée d’Orsay, puis pendant un an à Auvers-sur-Oise, là où le peintre a fini sa vie.

6 - Une capsule immersive pour voyager sans se déplacer

 

Une capsule immersive pour voyager sans se déplacer

 

Autre dispositif innovant présenté à VivaTech : la capsule multisensorielle de la startup VirtySens implantée dans les Hauts-de-France entre Douai et Valenciennes. Sa cible : les personnes fragilisées, notamment les résidents des Ehpad, qui se déplacent difficilement. L’appareil mis au point par VirtySens propose une expérience immersive qui mobilise la vue, l’odorat, l’ouïe et le toucher.

Fixés sur un grand anneau qui peut être placé au-dessus d’une personne assise dans un fauteuil ou allongée sur un lit, cinq boîtiers diffusent sons, odeurs, souffles chauds ou froids, en synchronisation avec un film projeté dans un casque de réalité virtuelle.

« En regardant défiler une plage, vous sentez le vent de la mer, la chaleur du soleil, l’odeur de l’iode ou du monoï. Cela réveille des souvenirs, des émotions, stimule la mémoire, ce qui est très positif chez les patients qui ne peuvent pas parler ou sont atteints de la maladie d’Alzheimer », décrit dans Les Échos le cofondateur de VirtySens, Xavier Melin. La startup a déjà installé une quinzaine de ses machines, en location dans des établissements de santé, et table sur 45 autres d’ici à la fin de l’année.

7 - Booking.com suggère des idées de vacances personnalisées grâce à ChatGPT

 

Booking.com suggère des idées de vacances personnalisées grâce à ChatGPT

 

ChatGPT trouve chaque jour de nouveaux usages dans la relation client. Voici maintenant Booking.com qui l’intègre à son chatpour permettre aux voyageurs de recevoir des recommandations ultra-personnalisées pour préparer leur voyage. « Avec nos deux enfants, nous voulons passer une semaine de vacances en Italie. Quel itinéraire, jour par jour, pour éviter les endroits avec trop de touristes ? », « Quelle est la plage la plus romantique des Caraïbes ? », « Je cherche une maison pour quatre personnes avec un grand jardin à côté d’un terrain de tennis »… Voici le type de questions auquel pourra répondre ce nouvel outil baptisé AI Trip Planner. Le service est en cours de déploiement aux États-Unis, avant de gagner les autres pays.

« Notre objectif principal chez Booking.com a toujours été de tirer parti de la technologie pour faciliter les voyages, commente Glenn Fogel, PDG de Booking.com. Les récents développements de l’IA générative accélèrent le travail que nous effectuons depuis des années avec l’apprentissage automatique pour améliorer chaque aspect de l’expérience client sur notre plateforme, qu’il s’agisse d’optimiser l’ordre d’affichage des photos d’un hôtel ou de faire apparaître les avis les plus pertinents. »

Kayak et Expedia ont également annoncé avoir intégré ChatGPT pour pouvoir suggérer des idées de destination personnalisées. La course à la « super app » de voyages est lancée, celle qui permettra de gérer l’ensemble de son projet de vacances, de l’inspiration au choix de l’itinéraire en passant par la réservation des hébergements, du transport et des activités.

8 - Des vacances « climato-intelligentes » en Suède

 

Des vacances « climato-intelligentes » en Suède

 

« Pratiquement aucune émission de carbone tout en passant de bonnes vacances. » C’est ce que promet l’Office du tourisme de l’Ouest de la Suède qui a lancé en juin une campagne « Climate Smart Holidays » (Des vacances climato-intelligentes). Il répond ainsi à une demande grandissante de certains touristes qui ne veulent pas générer de pollution supplémentaire pour leurs vacances.

L’Office du tourisme s’appuie sur un calculateur de bilan carbone pour démontrer ses affirmations environnementales. Il s’est notamment associé avec cinq petites structures hôtelières, qui proposent par exemple des cottages dans la forêt, et qui affichent un bilan carbone par nuitée compris entre 0,2 et 1,4 kg d’équivalent CO2, à comparer aux 6,8 kg d’un hôtel suédois moyen.

Pour les déplacements, le train bien sûr. « Si besoin, le visiteur sera pris en charge à la gare la plus proche pour un transport en voiture électrique sur le dernier tronçon », précise Tourmag.com.

Et pour les activités : vélo, baignade, kayak, randonnées. « Nous voulons montrer qu’il est possible de voyager localement, vivre des expériences ‘luxueuses’ et être climato-intelligent à la fois. Nous voulons offrir des vacances durables et riches en expériences où les visiteurs peuvent s’amuser en toute bonne conscience », souligne Marie Linde, Vice-Présidente de l’Office du tourisme de l’Ouest de la Suède.

PARTAGEZ CET ARTICLE