Image

L’énergie cinétique de notre époque

14/06/2022

Malgré des crises profondes et l’urgence climatique qui s’accompagne d’un rééquilibrage nécessaire pour réduire les fractures sociales, l’époque reste malgré tout stimulante et bouillonnante avec une volonté d’alignement de tous les acteurs pour initier un mouvement irréversible. 

Depuis une dizaine d’années, les marques et les différentes industries prennent progressivement conscience qu’elles peuvent réorienter, voire même inverser le mouvement, non pas – uniquement – par opportunité économique mais par volonté de trouver une issue favorable pour inventer un nouvel ordre écologique, économique, idéologique. Elles ont le pouvoir et l’influence pour être à l’origine de nouveaux modes de consommation ou suivre un mouvement sociétal et citoyen. Malgré l’ampleur du chantier sans cesse interrompu par des forces contraires, inhérentes à tout élan, les entreprises se sont mises en ordre de bataille pour répondre aux nouveaux enjeux avec une dynamique sans précédent. Preuve qu’un discours commun est possible entre citoyens et acteurs de la communication : pour donner plus de visibilité au rapport du GIEC, le collectif étudiant « Pour un réveil écologique » et la régie publicitaire Médiatransports ont lancé ensemble une campagne dans 108 stations du métro parisien avec un flash code qui permet d’accéder à la synthèse du rapport pour mieux comprendre notre urgence climatique et environnementale. Voilà peut-être la nouvelle vocation des marques : devenir le porte-voix d’une société qui veille au renouvellement d’une empreinte commune plus sobre.

PARTAGEZ CET ARTICLE

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite