Repérés

Amazon One, le paiement sans contact avec la paume de la main

Publié le 12/10/2020

Rendre l’acte de paiement totalement fluide et transparent ? Dans la quête du Graal de l’expérience client, Amazon vient de franchir une étape en dévoilant son nouveau système, sobrement baptisé « One ». Le fonctionnement de ce terminal de paiement (voir photo ci-dessus) est simplissime : le client passe la paume de sa main au-dessus du scanner et le tour est joué, sans carte, sans cash et sans contact.

L’inscription au service, requise avant de pouvoir l’utiliser librement, est tout aussi facile : il suffit d’insérer une carte bancaire dans un terminal Amazon One, de saisir un numéro de téléphone et de scanner la paume d’une main (ou des deux, au choix). À noter qu’un compte Amazon n’est pas requis.

Un geste intentionnel pour payer

Concrètement, le scanner capture les réseaux veineux de la paume, qui sont uniques à chaque individu. Selon Amazon, la reconnaissance de la paume est considérée comme plus privée que certaines alternatives biométriques, car il est impossible de déterminer l’identité d’une personne en regardant une image de sa main. En outre, pour payer, il faut faire un geste intentionnel en plaçant sa paume au-dessus de l’appareil, ce qui est plus sûr que d’autres moyens de paiement sans contact.

Sécuriser l’accès aux bâtiments et l’entrée dans les stades

Pour l’instant, Amazon One n’est disponible que dans deux supermarchés Amazon Go à Seattle, mais il devrait vite apparaître dans les autres magasins américains du groupe. Amazon envisage en outre de proposer sa solution à des entreprises pour, par exemple, sécuriser l’accès à des bâtiments ou entrer dans un stade. « Dans la plupart des espaces commerciaux, Amazon One pourrait devenir un moyen de paiement alternatif ou une option carte de fidélité avec un appareil à la caisse aux côtés du système de paiement traditionnel », précise Dilip Kumar, vice-président de la vente au détail chez Amazon.

Nous avions détaillé d’autres initiatives pour supprimer la dernière friction lors du parcours d’achat dans notre Tendance « Vers la fin de l’acte de paiement ? ».

Repéré sur : Siècle Digital