Repéré

À Montparnasse, Monoprix veut réinventer le commerce de centre-ville

Publié le 21/09/2020

« Réinventer le plaisir de vivre à la française ». C’est l’un des objectifs mis en avant par le patron de Monoprix, Jean-Paul Mochet, lors de l’inauguration de la nouvelle mouture du magasin situé près de la gare Montparnasse à Paris. Ce Monoprix, l’un des plus grands du parc avec 5 600 mètres carrés, sort de 9 mois de travaux. « Nous proposons ici notre vision d’un commerce de centre-ville réinventé, faisant la part belle à l’excellence, l’audace et l’innovation. Ce grand magasin nouvelle génération sera le cœur battant du quartier », lance Jean-Paul Mochet. Hyper connecté, hyper branché aussi, le magasin se distingue notamment par ses stands de nourriture, semblables à des échoppes de boucher ou de fromager, « l’envie de montrer qu’acheter du jambon à la coupe ne revient pas forcément plus cher qu’un jambon industriel », souligne LSA. Et même si Monoprix devait être plus cher que Carrefour Market ou que le Leclerc qui ouvrira bientôt à proximité, « notre ambition est de contrer la concurrence par l’excellence et la qualité », assure le président de l’enseigne.  

Des rencontres avec le directeur du magasin

Résolument pensé pour des urbains, le Monoprix Montparnasse vend aussi du textile à foison, des vélos et quelques trottinettes, des objets connectés (casques audio, enceintes), et même des meubles et des articles de déco d’occasion. Avec ce nouveau concept, l’enseigne veut également resserrer ses liens avec les clients. Le magasin propose ainsi en son centre une agora sur 150 mètres carrés, baptisée « Place publique », où les consommateurs pourront participer à des ateliers, suivre des cours de cuisine et rencontrer les associations locales. Et aussi, deux fois par mois, se joindre à un happy hour lors duquel le directeur du magasin sera présent. Une idée qui aurait pu figurer dans notre dernière Tendance « Fidélisation : 7 initiatives customer centric ».

Repéré sur : LSA