Image

La carte de fidélité d’un Super U dynamise les commerces de proximité

La carte de fidélité n’en finit pas de changer : d’un côté, elle tend à se dématérialiser (voir notre Tendance « Fidélité : le mobile bouleverse enfin les cartes ! »), de l’autre, elle peut aussi servir à booster les commerces de proximité, comme le démontre l’initiative originale du Super U de Craponne-sur-Arzon en Haute-Loire. Associé au Groupement d’initiatives locales (GIL), le dirigeant de ce supermarché, Stéphane Épiard, a en effet eu l’idée d’étendre les avantages de la carte de fidélité de son supermarché à la plupart des commerçants de la commune de 2 000 habitants.

La cagnotte accumulée transformée en chèque-cadeau

Le principe est simple : le client se rend à l’accueil du Super U avec sa carte de fidélité et il reçoit alors un chèque-cadeau d’un montant équivalent à sa cagnotte. Ce chèque-cadeau peut ensuite être utilisé pour régler ses achats chez la trentaine de commerçants participant à l’opération, du boucher au fleuriste en passant par l’esthéticienne locale. Seule condition : pour donner droit à ces chèques-cadeaux, la carte de fidélité doit être enregistrée au Super U de Craponne.

Loyauté du client renforcée et commerces de centre-ville préservés

Tout le monde se retrouve gagnant : les commerçants participant à l’opération, qui le signalent grâce à une petite affiche apposée sur leur vitrine, profitent d’une clientèle additionnelle, et le client du Super U peut utiliser sa cagnotte comme bon lui semble. Quant au Super U, que l’on imagine perdant à cause du manque à gagner ? Il renforce la loyauté de ses clients, tous satisfaits par la démarche. En outre, l’objectif de Stéphane Épiard, qui est de préserver « une bonne entente avec la mairie et de bonnes relations avec les petits commerçants », est atteint car son initiative pérennise la dynamique commerçante du centre-ville…

Repéré sur : Linéaires

PARTAGEZ CET ARTICLE

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite