E-commerce : La Poste normalise les colis réutilisables

E-commerce : La Poste normalise les colis réutilisables

Pour soutenir les pratiques écoresponsables des e-commerçants en matière de colis réutilisables, La Poste a participé à la création d’une norme volontaire Afnor. L’enjeu : encourager cette pratique commerciale responsable créatrice de valeur.

Face à la demande des e-consommateurs qui souhaitent plus de responsabilitéla branche Services Courrier Colis de La Poste a récemment contribué à la création de la norme volontaire Afnor Spec XP X50-401, qui cadre à la fois l’information des e-consommateurs sur l’impact environnemental (en termes de gaz à effet de serre des différents choix de livraison, mais aussi les paramètres à respecter pour proposer sur le marché un emballage de livraison réutilisable et fiable. 

 

Ce travail de fond, mené à la fois avec l’Afnor et les acteurs de l’e-commerce et de l’emballage, doit normaliser les pratiques en matière de colis réutilisable, notamment dans le contexte de la loi AGEC (anti-gaspillage pour une économie circulaire). Celle-ci vise à réduire de 20% l’emploi de plastique à usage unique dans la fabrication des emballages d’ici 2025, notamment en encourageant le réemploi de ces derniers (déjà imposé par le Pacte vert européen, qui vise un minimum de 10% d’emballages de transport réutilisables dans les processus logistiques d’ici 2030). Un juste équilibre à trouver entre la réduction de la consommation de matières premières nécessaires à la fabrication de ces colis et la protection de la marchandise confiée 

 

Vers une logique généralisée d’éco-socio-conception

Outre l’aspect normatif simplifiant les pratiques entre acteurs de la chaîne de valeur de l’e-commerce (fabricants d’emballages, e-commerçants, acteurs de la logistique…), le groupe La Poste créé le label Reposte qui garantir aux e-commerçants et leur clientèle que les emballages testés sur les bancs de test respectent la norme Afnor, sont performants industriellement et ont fait l’objet d’un audit RSE des entreprises qui les fabriquent. Ce faisant, le respect de la norme Afnor devient un argument commercial générateur de valeur mais aussi un moyen de contribuer à stimuler l’activité économique d’acteurs vertueuxEn cela, La Poste s’inscrit dans une logique d’éco-socio-conception où ses offres sont réfléchies à la fois selon leurs impacts écologiques mais aussi sur la société de manière plus générale.

 

Crédits photo : © Adobe Stock

Abonnez-vous
à notre newsletter
et magazine

Inscription gratuite