Repéré

L’engagement des marques face à la pandémie, nouveau critère d’achat pour les clients

Publié le 1/06/2020

70 % des consommateurs affirment qu’ils mesurent désormais leur fidélité envers une marque, ainsi que la probabilité de futurs achats de ses produits, selon son niveau de mobilisation face à la crise sanitaire. Tel est l’un des enseignements surprenants qui ressort d’une étude du spécialiste en marketing digital Bazaarvoice+Influenster, menée du 8 au 12 mai sur un panel de 1 500 personnes. Autre chiffre choc : 38 % des personnes interrogées ont même effectué des achats auprès de nouvelles marques « parce qu’elles se montraient particulièrement responsables en ce temps de crise ».

Protéger la santé des salariés et des clients

En outre, 63 % estiment que les marques ont leur rôle à jouer dans le nouveau mode de fonctionnement post-confinement, en particulier sur les mesures prises pour limiter la propagation du virus. Les consommateurs se révèlent également soucieux du bien-être du personnel de vente : « 57 % perdraient totalement confiance en une marque s’il s’avérait que celle-ci négligeait la sécurité morale et financière de ses employés ». Protéger la santé des salariés (69 %) et des clients (59 %) devrait aussi être, selon les sondés, une préoccupation majeure pour les marques et les distributeurs.

La quête de sens, nouveau Graal des marques

« Nous étions déjà témoins, depuis quelques années, d’une prise de conscience de la part des consommateurs sur les questions éthiques, environnementales et sociales. La crise sanitaire n’a fait que confirmer et accélérer la tendance : acheter est devenu un acte responsable », explique Bruno Sireyjol, VP Sales EMEA chez Bazaarvoice.

Les marques doivent en effet prendre position et défendre des causes sincères et authentiques. Selon Géraldine Michel, professeur à l’IAE Paris-Sorbonne que nous avons interviewée, « la quête de sens va prendre le pas sur le marketing expérientiel et hédonique ».

Repéré sur : LSA